L’INSTITUT SÉCULIER DEUS CARITAS

Pere puaud

Le Père PUAUD, missionnaire de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, qui travaillait au Pèlerinage  à  Lisieux, depuis de nombreuses années, était de plus en plus souvent questionné sur la possibilité de se consacrer dans le monde à l’Ecole de sainte Thérèse.

 

Vers 1962, devant les demandes qui se multipliaient, le Père PUAUD, en parle au représentant romain, Supérieur du Carmel, Mgr. Paul PHILIPPE. Celui-ci chargea le Père PUAUD de s’occuper des possibilités qui pouvaient être offertes aux personnes à la suite de cet appel de l’Esprit Saint.

Après de nombreux échanges entre les Autorités ecclésiales et les personnes intéressées, plusieurs lignes de forces se sont imposées :

  • Les personnes voulaient une consécration totale au Seigneur, vécue en plein monde, sans aucun signe distinctif.

  • Les personnes désiraient notamment vivre un apostolat, non pas déterminé par une œuvre unique, mais orienté vers les pauvres, les petits, avec une préférence, comme Thérèse pour les prêtres.

  • Les personnes désiraient vivre en imitant et vivant la doctrine de l’Enfance sprirituelle de sainte Thérèse.

Après différentes étapes, les premiers engagements eurent lieu en 1969 dans la famille thérésienne  pour s’offrir à l’Amour de Dieu, « DEUS CARITAS », mais comme des Petits Enfants, « SICUT PARVULI ».

L’Eglise, devant le nombre croissant des personnes, reconnaissait, en 1973, « Deus Caritas » comme « Pieuse Union ».

Puis le 6 août 1979, Mgr. BADRE, ayant reçu de la Congrégation des Religieux le « Nihil Obstat » (aucun empêchement) après la refonte des statuts, déclara « DEUS CARITAS » comme Institut Séculier de Droit Diocésain.